La sexualité

Un site est dédié pour les jeunes sur la sexualité des jeunes :  onsexprime.fr

Quelle contraception choisir ?

Seul un professionnel de santé (votre médecin généraliste, un gynécologue, une infirmier scolaire, une sage-femme) pourra te prescrire un moyen de contraception autre que le préservatif : pilule, implant, patch, stérilet, anneau vaginal, etc… Il est important de trouver le moyen de contraception qui convient le mieux à ta manière de vivre.

 

La contraception d’urgence

La contraception d’urgence est une méthode de « rattrapage » que vous pouvez utiliser lorsque vous avez eu un rapport sexuel non ou mal protégé. Attention, ce n’est pas une méthode de contraception régulière : elle est donc beaucoup moins efficace qu’une méthode régulière et elle entraîne une irrégularité des cycles !

 

 

Les Infections sexuellement transmissibles (IST)

Les infections sexuellement transmissibles (IST) sont des maladies généralement provoquées par des microbes, des virus, des bactéries ou des champignons, qui peuvent se transmettre au cours des rapports sexuels. Il existe également d’autres voies de transmission (échanges sanguins par le biais d’une aiguille souillée, par exemple).

Le meilleur moyen de vous protéger des IST est d’utiliser un préservatif lors des rapports sexuels.

 

Où te faire dépister en cas de doute ou te contamination ?

  • Chez ton médecin traitant : il pourra soigner une maladie en cours, proposer un dépistage adapté, ou bien vous orienter vers un spécialiste.
  • Chez ton gynécologue.
  • Chez ton dermatologue, car il est également compétent sur le problème des IST.
  • Dans chaque département, il existe des centres de diagnostic et de traitement des IST, dans lesquels les consultations sont gratuites et anonymes. Certains centres de planification ou d’éducation familiale (CPEF) proposent un dépistage des IST.

 

Se protéger du VIH/SIDA

Quels sont les modes de transmission du VIH ?

  • Les rapports sexuels non protégés.
  • Les échanges sanguins, dans des circonstances bien précises (partage de matériel d’injection en cas d’usage de drogues injectables, piqûre accidentelle exposant au sang un professionnel de santé).
  • La transmission de la mère à l’enfant pendant la grossesse ou l’allaitement.
  • Les transfusions sanguines en voyage, dans certains pays.

 

Quand devez-vous faire le test ?

Si tu as été confronté à une situation dite à risque (rapport sexuel non protégé, exposition au sang, etc.), n’hésite pas à en parler avec un médecin qui déterminera la nécessité ou non d’effectuer une prise de sang.

Tu peux également faire le test, ainsi que ton partenaire, lorsque vous êtes dans une relation stable et que vous souhaitez ne plus mettre de préservatif. Dans ce cas, n’oubliez pas d’utiliser un autre moyen de contraception, si besoin est, à l’arrêt du préservatif.

Attention : il peut s’écouler un délai de 6 semaines entre une prise de risque et la possibilité de détecter la contamination dans le sang.

 

Où faire le test ?

Le test de dépistage est un examen biologique qui peut être prescrit par tout médecin.
Il existe également dans tous les départements français des lieux dédiés, les Centres de dépistage anonyme et gratuit (CDAG). Les Centres de planification ou de Planning familial  peuvent également proposer un dépistage gratuit.